Citer
 
Forums  >  Winamax  >  Actualités Winamax
Blog du Team – Les pros se livrent
Publié par Wina_Etienne, 10/06/2020 10:58
Publié le 10/06/2020 10:58
#S2598


Résumé de l'épisode précédent : au terme d'un Day 3 en formes de montagnes russes émotionnelles avec plusieurs coups d'une intensité folle, Romain Lewis a réussi à atteindre pour la première fois les places payées du Main Event des World Series of Poker. Mieux, le Bordelais possède un très joli tapis qui lui permet d'espérer aller encore bien plus loin. Alors que l'écrémage va commencer, Romain regarde lui vers le haut...

Matin du Day 4. 10 A.M. comme on dit de ce côté de l'Atlantique. Je vous passe le rituel matinal, aujourd’hui tout va trop vite. Plus d’un millier de rescapés ont eu le temps de souffler et de se reposer depuis la veille au soir. Le bonheur des centaines de shortstacks est rapidement interrompu par la réalité de la situation. Le plan survie a fonctionné mais ce n'était pas le plus difficile. Le plus angoissant peut-être mais pas le plus difficile. La prochaine étape, les prochaines blindes, les prochaines orbites : toutes occasionneront des pertes.

J’ai une pensée qui me tourne dans la tête. D'un côté, il reste 15% du field donc je pourrais me croire loin dans le tournoi ; sauf que de l'autre, si l'on raisonne purement en nombres d'heures de jeu, je ne suis même pas au tiers du parcours pour aller jusqu'au bout. C’est assez étrange. Je dois me défaire de cette pensée car elle est négative mais bon… je n’arrive pas à croire que je n'en suis potentiellement qu'au tiers de mon tournoi.


Lisez le blog "Un Vegas qui me colle à la peau (Part 4)"

Les pages à suivre :

@Winamax
@Winamax
Winamax
Winamax TV
Pour accéder aux options, vous devez vous connecter
161 messages
Membre du forum
Publié le 23/06/2020 17:14
“ Blog du Team – Les pros se livrent ”   #R8747


Résumé de l'épisode précédent : passé à une river de l'élimination suite à une longue période card dead et deux lancers de pièce perdus, Romain Lewis s'est complètement relancé dans ce Main Event des World Series of Poker grâce à un brelan floppé parfaitement rentabilisé. Nous sommes en fin de Day 4, le Bordelais est en table TV secondaire et le meilleur reste à venir...

En une heure de live, on joue environ vingt-cinq mains. Sur le Main Event des WSOP, ce chiffre se situe plutôt autour de vingt. On reçoit une paire d’As toutes les deux cent vingt et une mains en moyenne, ce qui équivaudrait donc à une fois par jour environ. Si je devais choisir le moment où je la découvre, j'opterais pour le dernier niveau, celui qui vaut le plus d’oseille.

Deux heures restantes au compteur pour aujourd’hui. Dernier niveau atteint. Cartes distribuées. Les voilà, deux beaux Aces. Un petit sentiment de légèreté envahit mon corps. Je n’ai toujours pas joué assez d’heures pour être intérieurement indifférent à ces moments trop rares. Sans trop me précipiter, je saisis quatre jetons oranges, les cale entre mon index et mon pouce et les pose juste derrière la ligne blanche. J’aperçois un bâillement chez un de mes voisins de gauche alors qu'il rend ses cartes. Je me rends compte que la combinaison Deliveroo sushis / saut dans la piscine de la villa il y a quelques heures lors du dinner break était la bonne. Je me sens bien frais. Encore plus muni de ce monstre.

Lisez le blog "Un Vegas qui me colle à la peau (Part 5)"

Les pages à suivre :

@Winamax
@Winamax
Winamax
Winamax TV
Pour accéder aux options, vous devez vous connecter
161 messages
Membre du forum
Publié le 16/07/2020 11:32
“ Blog du Team – Les pros se livrent ”   #R8755


« Quel est le secret de la régularité ? »

Il y a quelques jours j’étais avec un ami de longue date. Un de mes premiers potes de poker, depuis les tout débuts. Il m’a posé cette question. Spontanément, j'ai répondu : « Il faut chaque jour essayer d’apprendre quelque chose de nouveau. Tous les jours. Les résultats suivront. »

En fait, c’était une réponse assez idiote. Cela fait bien dix ans que je ne suis plus un joueur amateur. J’ai quelque peu oublié ce que c’est. J’ai répondu à mon pote avec mon prisme de joueur pro ayant subi un lavage de cerveau sur le mode « la performance avant tout ». J’ai répété ce que Steph m’avait dit à propos de Nadal. Mais non, ce n’était pas ça qu’il fallait répondre. La question est restée en suspens.

Du coup, j’ai tenté de me rappeler du bon vieux temps. J’ai loupé la date butoir pour envoyer le blog, mais c’était pour la bonne cause. Je me suis transporté en 2008. A ce moment j'avais 19 ans. C’est à ce moment-là que j’ai trouvé le poker.

Lisez le blog "Passionné avant d'être pro"

Les pages à suivre :

@Winamax
@Winamax
Winamax
Winamax TV
Pour accéder aux options, vous devez vous connecter
161 messages
Membre du forum
Publié le 22/07/2020 11:04
“ Blog du Team – Les pros se livrent ”   #R8758


¡Hola a todos! La dernière fois que je me suis assis devant mon clavier d’ordinateur pour écrire mon article de blog précédent, c’était fin avril, au point culminant de toute cette crise qui commence un petit peu à se calmer. Après avoir été très terre à terre, à essayer d’imaginer un nouvel ordre du poker mondial privé de tournois live, j’ai choisi cette fois de développer un fil conducteur un peu plus abstrait, auquel j’ai beaucoup pensé ces dernières semaines : la mémoire.

Lisez le blog "La mémoire dans la peau"

Les pages à suivre :

@Winamax
@Winamax
Winamax
Winamax TV
Pour accéder aux options, vous devez vous connecter
161 messages
Membre du forum
Publié le 29/07/2020 10:28
“ Blog du Team – Les pros se livrent ”   #R8761


Résumé de l'épisode précédent : alors que vient de sonner le dinner break du Day 5, il ne reste plus que 237 joueurs en course sur le Main Event des WSOP et le chipleader se nomme Romain Lewis ! Jusqu'où se poursuivra la belle histoire ? Réponse dans cette sixième et dernière partie fleuve.

Un retweet et je ferme tout. J’éteins la connexion avec le monde extérieur. Stéphane est là en avance pour me ramener à la villa. J’aperçois un petit sourire sur le coin de sa bouche. Ne vous attendez pas à une quelconque explosion de joie : ce sera la plus grosse expression d’excitation que nous vivrons ensemble durant ce dinner break. En grignotant un bout, le coach me raconte quelques anecdotes datant de sa carrière de tennisman. Il doit savoir que parler poker ne servirait pas à grand-chose. Je n’arrive pas à savoir s'il fait semblant d’être occupé sur son téléphone ou s’il l'est réellement mais on ne parlera pas beaucoup plus durant cette pause. C’est la grosse différence entre un coach et n’importe quel autre humain. Ici, à la place de Steph', en face d'un de mes amis ou connaissances j’aurais eu beaucoup de mal à ne pas vouloir en savoir plus sur le déroulé du tournoi. Je prends une petite note mentale.

Ce genre de pause est ultra relaxant. Je fais quelques longueurs dans la piscine histoire de me rafraîchir et sortir quelques instants de cette chaleur infernale. Steph' me fait signe : il reste quinze minutes, c’est l’heure de repartir. Quelques mots d’ordre dans la voiture, peu ou prou les mêmes que d'habitude : patience, moment présent, rigueur et acceptation. Je réponds à ses encouragements avec un petit clin d’oeil avant de refermer la porte. Le clin d’oeil de la confiance. J’ai une nouvelle pensée. Suis-je en sur-confiance ? Pourquoi cligner de l’oeil et pas juste remercier normalement ? Le clin d’oeil… ne veut rien dire finalement. Bon, elle ne sert à rien cette pensée, hop sors de là ! C’est fou comme je peux divaguer rapidement. Faire le tri de ce qui se passe dans ma tête n’est pas évident. Au moins quand les cartes seront distribuées, ça sera plus simple. J’essaie de ne pas donner trop d'importance à la majorité de mes pensées car elles ne sont que cela : des pensées. Je prendrai plus au sérieux mes actions, elles sont plus signifiantes.

Lisez le blog "Un Vegas qui me colle à la peau (Part 6)"

Les pages à suivre :

@Winamax
@Winamax
Winamax
Winamax TV
Pour accéder aux options, vous devez vous connecter
161 messages
Membre du forum
Publié le 26/08/2020 16:12
“ Blog du Team – Les pros se livrent ”   #R8767


Pour Léo Margets, la question n'est pas tant de savoir pourquoi on joue, mais *pour quoi* on joue. Et la différence est importante !

Je mentirais si je disais me réveiller tous les matins pleine de motivation. Mais certains jours, oui. Et ceux-là sont la raison pour laquelle je sors de mon lit, avec des objectifs clairs en tête. Il n’y a pas de grain de sable qui puisse me freiner, je déborde même d’envies folles de bosser, grinder, m’entraîner. Dès mon petit-déjeuner, je pense à la session à venir. Ces jours-là je ne sais pas pourquoi, mais je trouve aussi le temps de méditer et même de lire un peu.

Et puis il y a ces autres jours, plus nombreux, où c’est tout l’inverse qui se produit : je procrastine en faisant défiler les réseaux sociaux, je me disperse dès que j’essaie de travailler, me mettre à jouer paraît me demander un effort surhumain et l’idée même de faire du sport me donne envie de ne rien faire alors que pourtant j’adore ça !


Lisez le blog "En quête de sens"

Les pages à suivre :

@Winamax
@Winamax
Winamax
Winamax TV
Pour accéder aux options, vous devez vous connecter
161 messages
Membre du forum
Forums  >  Winamax  >  Actualités Winamax
Pour participer à cette discussion, vous devez
vous connecter
Forums  >  Winamax  >  Actualités Winamax

Le SPC
Copyright © 2013 SaumurPokerClub - Tous droits réservés - Saurmur Poker Club est une association loi de 1901 - saumurpokerclub49@gmail.com